Hôpital privé
de l'Ouest Parisien

Les Médecins de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien solidaires des communes, au bénéfice de la population

Article le

La ville de Magny-les-Hameaux, victime de désertification médicale, a bénéficié de l’aide de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien pour créer un pôle de santé pluridisciplinaire. Une offre de soins polyvalente et qui continue de s’étoffer.

Les Médecins de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien solidaires des communes, au bénéfice de la population

Magny-Les-Hameaux, dans les Yvelines, comptait seulement 3 à 5 médecins généralistes pour 9 300 habitants jusqu’en 2017. Une situation alarmante, et une offre de soins tellement déficitaire que le maire a dû tirer la sonnette d’alarme auprès de la Délégation Départementale de l’ARS dans les Yvelines. “Pragmatique, le délégué départemental a opté pour la proximité pour venir en aide à la population de la ville et s’est, à ce titre, tourné vers notre établissement, explique Julien Aguilar, Directeur de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien, à Trappes. Nos deux villes sont implantées sur la même communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, et de fait, nous desservons tout ce bassin de population de plus de 260 000 habitants.”

Une première table ronde, autour de laquelle siégeaient le délégué départemental, la mairie, la direction générale des services et le directeur, a ainsi été organisée en octobre 2017, afin d’établir un premier plan d’action. “La ville avait besoin de médecins généralistes, mais aussi de spécialistes, se souvient Julien Aguilar. J’ai donc réalisé un appel à volontaires auprès de la CME de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien et 8 praticiens ont répondu présents, pour ouvrir des consultations sur les spécialités suivantes : l’orthopédie du membre inférieur, la chirurgie viscérale, l’anesthésie, la pneumologie, un service innovant de médecine générale avec créneaux d’accueil non programmé, de la gastroentérologie et bientôt de la chirurgie de la main.” Une offre très polyvalente, pour couvrir le plus de besoins possibles, permise par la mairie, qui a mis à disposition de nouveaux locaux – une ancienne PMI –, en plein centre de Magny-Les-Hameaux, et par le dynamisme de l’ARS qui a apporté une aide financière à la Mairie pour l’équipement de la structure. Une offre qui s’est rapidement vue étoffée par la présence d’un kinésithérapeute et de trois infirmières, tous les quatre en libéral.  

Un travail collectif

Depuis son ouverture, en septembre dernier, le nouveau pôle médical donne entière satisfaction, et les plannings de consultation ne désemplissent pas. “ Ce fut un véritable travail d’équipe souligne Julien Aguilar. J’ai sollicité les médecins tout de suite, nous avons fait des visites de chantier ensemble, afin de donner des pistes d’optimisation pour un exercice le plus efficace possible. La mairie, également, a été à l’écoute et très aidante. Nous avons travaillé main dans la main, également avec l’ARS, tout au long du projet” Ainsi, un an après la première réunion, ce projet unique voit le jour. Un projet de territoire grâce à une forte implication d’un établissement, qui a toujours largement contribué aux missions de service public “A l’avenir, nous souhaiterions accueillir un diabétologue et un cardiologue, et surtout étoffer les créneaux d’accueil non programmé”, conclut le directeur de l’établissement.    

Article précédent

Le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) pour réparer

Depuis deux ans, la médecine du sport de l’Hôpital Privé de l’Ouest Parisien a recours à une nouvelle arme thérapeutique : l’injection de Plasma Riche en...

Article suivant

Ramsay Générale de Santé est aussi sur Instagram !

Le Groupe diversifie sa communication sur les médias sociaux en lançant son compte Instagram.