Hôpital privé
de l'Ouest Parisien

La prévention des risques

Afin de garantir la sécurité des patients et du personnel, l'hôpital privé de l'Ouest Parisien s'est engagé dans une démarche de prévention et de gestion des risques visant à réduire les risques associés aux soins et aux infections nosocomiales.

Les vigilances réglementaires

Les vigilances réglementaires réalisent une veille sanitaire de tous les incidents ou risques d'incident liés à l'utilisation de produits et biens thérapeutiques. Elles ont pour objet la surveillance des évènements indésirables liés à l'utilisation de ces produits par un processus continu de recueil, d'enregistrement, d'identification, de traitement, d'évaluation et d'investigation.

Important

Si vous remarquez une situation à risque, n'hésitez pas à en faire part à un médecin, une infirmière ou tout autre personnel de l’hôpital privé de l'Ouest Parisien. Ils transmettront vos remarques à la cellule de gestion des risques qui prendra les mesures correctives nécessaires afin d’éviter un accident.

 

Le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales

Dans le cadre de sa politique qualité, l'hôpital privé de l'Ouest Parisien accorde une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales. Toutes ces actions préventives sont coordonnées par le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales (CLIN) de l'établissement.

 

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale ?

Les infections nosocomiales sont des infections contractées en milieu hospitalier. Elles touchent en priorité les patients aux systèmes immunitaires les plus affaiblis. Cela s'observe notamment chez les nourrissons, les personnes âgées et dans le cadre de certaines maladies affaiblissant les défenses immunitaires. Les germes (ex. : bactéries) responsables peuvent être déjà présents dans l'organisme du patient, sur sa peau ou dans son système digestif par exemple. Il arrive aussi parfois que les patients soient infectés par des germes présents dans l'environnement (ex. : eau, air), ceux d'un autre malade, ceux d'un visiteur ou plus rarement, par des germes véhiculés par le personnel soignant. Certaines interventions favorisent également les contaminations, comme la pose d'une sonde urinaire ou d'une perfusion. Les infections nosocomiales restent peu fréquentes grâce à la mise en place de protocoles d'hygiène et de sécurité perfectionnés.

 

La stratégie de prévention du CLIN

Le CLIN coordonne la lutte contre les infections nosocomiales dans le cadre de la gestion des risques. Il définit la politique de lutte contre les infections nosocomiales et sa mise en application par l’EOH (équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière) et l’ensemble des professionnels de l'établissement.

Très complet, le programme préventif contre les infections nosocomiales comprend aussi bien la formation du personnel hospitalier au respect des règles de sécurité que des mesures de surveillance régulières afin de détecter et éliminer rapidement le moindre germe nocif. Divers protocoles de soins et procédures sont également mis au point et communiqués dans tous les services de l'hôpital privé de l'Ouest Parisien sous forme de documents papier. Enfin, la mise en place et le respect des mesures d'hygiène tiennent bien sûr une place importante dans les activités du comité. Ce dernier veille ainsi notamment sur :

  • la salubrité de l'environnement et des locaux de l'hôpital privé de l'Ouest Parisien,
  • la salubrité des installations chirurgicales et médicales,
  • la désinfection et la stérilisation des instruments chirurgicaux et des instruments de diagnostic,
  • l'hygiène des mains et l'hygiène vestimentaire du personnel soignant.